Florisse.fr » Mode Chic » J’ai appris à faire la cuisine avec ma mère

J’ai appris à faire la cuisine avec ma mère

Si il y a bien une chose que j’adore faire, c’est la cuisine. En effet, je suis fière aujourd’hui de savoir cuisiner et ça je le dois à ma mère.

Bien sur, on a toujours des tonnes de choses à apprendre surtout en cuisine, des astuces, des nouvelles recettes, des ingrédients inconnus, bref mais les nouveautés ne me font pas peur bien au contraire.

Des souvenirs d’enfance

J'ai appris à faire la cuisine avec ma mère

Étant enfant, j’adorais être devant les fourreaux avec ma maman, c’était un pur bonheur, elle tenait à ce que je participe, je mélangeais, je pétrissais, je malaxais, il y avait deux choses que je n’avais pas le droit de faire, c’était de me servir d’un couteau tranchant, c’est pour cela que j’avais un couteau à beurre spécialement pour moi et la cuisson m’était formellement interdite.

Plus grande, je faisais sauter les crêpes

A la pré-adolescence, j’ai eu le droit de faire sauter les crêpes et j’étais très fière du résultat après quelques essais plus ou moins réussit!

Au fur et à mesure, ma mère a prit confiance en moi et la cuisine était devenue mon terrain de jeux favori. C’est petit à petit que j’ai appris à faire des plats complets comme le bœuf bourguignon ou la blanquette de veau, les plats de pommes de terre, les tartes sucrées ou salées mais ce que j’adorais le plus, c’était faire des gâteaux.

Mon père était un ancien boulanger

Mon papa avait travaillé en tant que boulanger pâtissier et les recettes que nous avions à la maison était succulentes. Les bugnes n’avaient plus de secret pour moi et dès que je pouvais apporter un petit plus personnel à une recette je le faisais.

Aujourd’hui, je cuisine bien mais j’ai encore beaucoup à apprendre car les plats exotiques m’attirent beaucoup mais je ne maitrise pas les épices comme je le voudrais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*